Soutenance de thèse "Les photographies dans le journal Libération", par Louise Charbonnier

invitation soutenance

Louise Charbonnier soutiendra sa thèse, intitulée « Les photographies dans le journal Libération, généalogie et caractéristiques d’une stratégie de distinction », le 23 novembre à l’Institut d’Etudes politiques de Lyon,  à 14 h 30, devant un jury composé de Jean-Claude SOULAGES , Professeur des universités, Université Lyon 2, Martine JOLY, Professeur émérite, Université Bordeaux 3, Claude CHABROL Claude, Professeur émérite, Université Paris 3, Jean-François TÊTU , Professeur émérite, Université Lyon 2, et André GATTOLIN, expert, Université Paris 3

Résumé :

Mobilisant le versant indiciel du signe photographique, la photographie de presse référentielle relève d’un dispositif de monstration du réel, porteur d’une promesse épistémique et d’une posture médiatique pédagogique. Une approche sémiodiscursive de la photographie de presse tente dans un premier temps de comprendre comment l’emprise de la vision photographique, et l’imaginaire de vérité techniciste de la preuve par l’image, sont mis en abyme et intentionnellement présupposés dans la stratégie testimoniale mise en œuvre par le discours d’information médiatique. On essaye ici de mettre au jour les facteurs d’activation de ce prédiscours, ses marques indirectes d’appel.

Guidé par le même fil rouge qui avait motivé nos précédentes recherches – la notion princeps de regard –, on analyse alors en quoi les photographies de Libération peuvent se démarquer de cette figure imposée qu’est la photographie testimoniale, pour mettre en scène un regard singulier et décalé de l’instance médiatique sur le monde. En rupture avec les standards journalistiques attendus, la stratégie de Libération repose en effet sur une réécriture photographique sophistiquée de l’actualité – un réel art de faire visant des effets de connivence avec son lecteur. Praxis photographique, postures énonciatives, formes textuelles, procédés, visées communicationnelles, et fonctionnalités du cadre : les typologies et analyses élaborées dans cette thèse permettent de décrypter la stratégie de distinction de ce quotidien, études de cas à l’appui.


1 réflexion sur « Soutenance de thèse "Les photographies dans le journal Libération", par Louise Charbonnier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.