Père Noël numérique

C’est la période des pères Noël dans les centres commerciaux. Les parents font photographier leurs enfants dans les bras de ces étranges visiteurs. Dans certains cas, un décor minimaliste suffit, de même qu’un appareil compact manipulé sans pied ni éclairage particulier par un employé du cru. Mais dans d’autres situations, comme ici,  le dispositif est nettement plus sophistiqué : le décor est imposant, de même que l’installation technique pour réaliser et surtout choisir, puis imprimer la ou les photos retenues par les clients. L’impression se fait en 8 secondes : les gens repartent avec leurs clichés.  12 € un tirage grand format ou deux au format moyen ; 6 € les photos suivantes : 1 formule offerte pour 3 achetées.

Le studio qui a développé cette activité saisonnière a investi dans des imprimantes ultra-rapides qu’il amortit dès leur première utilisation. Il s’occupe de monter le décor, de fournir les déguisements, d’embaucher les pères Noël et les opérateurs photographiques. Chiffre d’affaires généré : environ 10 000 €. Pour ce studio important, spécialisé dans un tout autre registre photographique, mais qui a les moyens d’investir dans du matériel de pointe, c’est là une activité ponctuelle rentable, qu’il assure sous une autre marque pour ne pas interférer avec son identité commerciale principale. Mais il n’y a pas de petit profit en ces temps de crise.


1 réflexion sur « Père Noël numérique »

  1. Ping : Tweets that mention Père Noël numérique | La vie sociale des images -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.