L’écran de la fuite

Entendu ce matin sur France Inter, dans un reportage sur la jeunesse algérienne (Le Zoom de la rédaction, à 7 h 15), cette expression saisissante dans la bouche d’un homme qui a déjà tenté l’expérience de l’émigration clandestine en France d’où il s’est fait refouler :

« Ici, on voit la France comme une télé en couleur. En Algérie, l’avenir est en noir et blanc. »

Il compte retenter le coup bientôt, en Espagne cette fois. Où la télé a de meilleures couleurs ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.