Trompe-l’oeil-2

Que se passe-t-il place des Vosges, à Paris ? Est-on en train de la relooker comme en Irlande du Nord en vue d’un prochain sommet international ? Pas du tout. Nous sommes là en présence d’une installation publicitaire qui mime le bâtiment que ses recettes vont contribuer à restaurer. Merci Apple.

Dans un cas comme dans l’autre, une photo grandeur nature est apposée sur une construction pour en figurer, ici son état à venir, en Irlande son état fantasmé. Mais bien sûr, place des Vosges, Apple n’entend pas oublier ses intérêts commerciaux sous ses dehors de mécène. Finalement, pourquoi les promoteurs du trompe-l’œil généralisé irlandais n’ont-ils pas invité des grandes marques à apposer leur griffe sur ces friches urbaines ? Il ne leur en aurait rien coûté et les dirigeants les plus riches de la planète auraient été en pays connu.

Par hasard et association d’idées, je suis tombé le lendemain sur un chantier à Versailles qui lui aussi affiche fièrement et en grand l’objectif de restauration d’un bâtiment ancien, mais au profit d’une importante opération immobilière. Là encore, le supplément d’âme revendiqué par cet intérêt porté au patrimoine historique sert des intérêts économiques bien compris.

Complément du 15 décembre 2013 :

Cette fois-ci Apple habille tout le coin de l’île de la Cité pour faire la promotion de l’IPhone 5 :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.