Jamais sans mon portable

Les skieurs portent des gants qui rivalisent d’isolation thermique afin qu’ils n’aient pas les mains gelées. Les fabricants vantent désormais les avantages des sous gants qui permettent d’enlever ces grosses mitaines sans exposer pour autant ses doigts au froid glacial ambiant, s’il s’agit par exemple de rechercher un mouchoir ou un pass de remontées mécaniques. Ou encore de téléphoner.

Capture d'écran du site Décathlon

Car il devient difficile d’imaginer s’élancer sur les pistes sans demeurer relié aux autres membres de sa famille ou de sa tribu, partis devant ou restés derrière, qui n’ont pas emprunté le même itinéraire ou qui se sont arrêtés pour déguster un chocolat chaud. A tout moment (ou presque), il faut donc être mesure de répondre à un appel, ce qui multiplie les occasions d’enlever ses gants et donc de se refroidir les doigts.

Qu’à cela ne tienne : certains sous gants sont désormais “tactiles”, c’est-à-dire assortis d’extrémités renforcées pour assurer une bonne adhérence à l’écran d’un smartphone afin de pouvoir s’en servir en tout confort calorifique. “Un gant tactile pour ne rater aucun coup de fil”, annonce l’argument commercial. Avec un tel équipement, c’est sûr, on ne risque pas de décrocher.


1 réflexion sur « Jamais sans mon portable »

  1. Ping : Self-ski | La vie sociale des images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.