La pratique amateur de la photographie

 

Les images dans la société – chapitre 17

Aujourd’hui, l’emprise de la photographie est devenue si forte et, surtout, elle s’est tellement intégrée aux rituels familiaux, qu’il n’y a pour ainsi dire pas d’anniversaire digne de ce nom sans photographie, sans parler des mariages qui comptent désormais presque autant de photographes que d’invités. De même qu’il n’y a pas de vacances réussies sans une ou plusieurs pellicules de photos rapportées pour montrer aux autres ou remplir l’album. L’arrivée sur le marché des appareils numériques ne fait que renforcer cette compulsion à photographier puisqu’il n’y a plus aucune contrainte de pellicule et qu’on peut disposer de ses photos sans les avoir développées.

Télécharger l’intégralité du chapitre.

TABLE DES MATIÈRES DU LIVRE

Pour des compléments indispensables et actualisés sur les transformations de la photographie de famille depuis l’essor des technologies numériques, je renvoie au livre de la sociologue Irène Jonas : Mort de la photo de famille. De l’argentique au numérique, Paris, L’Harmattan, 2010.



 


3 réflexions sur « La pratique amateur de la photographie »

  1. Ping : Toni Schlack heute Villingen-Schwenningen : private Homepage

  2. Ping : Les images dans la société – Table des matières | La vie sociale des images

  3. Ping : Tweets that mention La pratique amateur de la photographie | La vie sociale des images -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.