Un droit gratuit

J’ai été surpris par ces publicités pour le site internet de 20 minutes qui sont visibles actuellement sous les abribus parisiens, avec pour slogan : « L’information est un droit ». N’ayant pas tout de suite compris que ce n’était pas le quotidien gratuit qui était vanté ici, mais son site internet, je n’ai pas non plus réalisé aussitôt que cette publicité annonçait la possibilité de lire gratuitement ce journal aussi bien sur un téléphone portable que sur un Ipad.

Qu’ai-je vu alors ? Avec en tête la récente annonce que 20 minutes venait de résilier son abonnement au fil photographique de l’AFP, trop cher aux yeux de ses responsables, j’ai interprété cette publicité comme un appel à peine voilé aux amateurs, incités à alimenter le journal en images grâce à leur téléphone portable. Dans cette logique, le droit à l’information serait par nature gratuit puisque ce seraient les lecteurs eux-mêmes qui en composeraient la matière.

Ce n’est probablement pas le message qu’ont voulu faire passer les auteurs de cette campagne. Toutefois, les visuels retenus entretiennent une ambiguïté entre le téléphone portable comme émetteur ou récepteur des images qui n’est probablement pas faite pour rassurer les professionnels du photo-reportage, nombreux à dénoncer la concurrence, réelle ou chimérique, des amateurs.