Informatique et gratuité

Gilles Danger m’a communiqué dernièrement cette annonce de stage qu’il avait trouvée sur le site www.kapstages.com :

Je passe sur le fait que le stage est gratuit : sa durée est calculée pour ne pas atteindre les trois mois au delà desquels il deviendrait obligatoire de rémunérer le stagiaire. On peut imaginer qu’il suffit de faire se succéder des stagiaires de deux mois en deux mois pour s’assurer une force continue de prise de vue sans bourse délier.

Il suffit d’aller jeter un coup d’œil au site de Planète Destock pour se rendre compte que l’essentiel de leurs visuels sont des photos basiques de produits ; ce que, dans le métier, on appelle des packshots. Voilà donc des stagiaires appelés à photographier à la chaîne et gratuitement pendant toute la durée de leur stage.

Avec toutefois une petite plus-value du côté de la post-production des images, qu’ils seront probablement chargés de retoucher (a minima), d’indexer et de mettre en ligne sur le site.

Car le plus extraordinaire dans cette annonce est la spécification des compétences requises : “Vous aurez besoin d’avoir les compétences informatiques suivantes : photographie” !

Si l’on considère cette offre de stage comme la préfiguration d’un exercice professionnel de la photographie, on en déduit que le stagiaire est un jeune photographe qui se prépare à travailler gratuitement sur un ordinateur. Belle définition “discount” de l’avenir du métier !

Voir d’autres billets sur la profession de photographe.