Publicité d'amateurs

Voici une marque de chaussures qui fait sa publicité à travers les expériences personnelles de ses clients. Ou plutôt qui donne à croire que sa publicité ne serait rien d’autre que la somme des témoignages vécus de ses clients, restitués à travers leurs photos d’amateurs : autoportraits, scènes de leur vie personnelle, avec ou sans lesdites chaussures.

Le style visuel de cette publicité est entièrement conçu pour renforcer cette impression d’amateurisme, gage d’authenticité, de sincérité, de témoignage brut : des photos cadrées à la diable, floues, ratées, comme peuvent l’être tant d’instantanés ; jusqu’au télescopage des clichés dans le coin inférieur de la vitrine, à la manière des photos que l’on insère dans le cadre d’un miroir ou que l’on concentre dans des pêle-mêle.

Le style-photographie-d’amateur joue ici comme une métaphore du point de vue personnel (« chacun raconte sa propre histoire ») et interpelle le chaland sur le même mode, hyper-individualisé : « Whats yours ? »

Bel exemple d’extension, de récupération de l’esthétique des amateurs (puisqu’il y en a bel et bien une) au-delà des usages privés.